Un budget 2021 résilient et tourné vers l’après-crise

 Un budget 2021 résilient et tourné vers l’après-crise

Le Conseil municipal, réuni en séance le 22 mars dernier, a adopté le budget primitif. En dépit d’une situation sanitaire qui perdure et d’une marge de manœuvre sans cesse réduite – caractérisée principalement par la suppression par l’Etat de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) et une hausse des taux de péréquation – la majorité de gauche rassemblée a tenu à prendre en compte deux impératifs :

  • Réaffirmer son soutien aux Nanterriennes et Nanterriens face à la crise

Depuis un an, la Ville demeure en première ligne, au service des habitants comme des agents avec des mesures concrètes et immédiates :

  • En 2021, la municipalité consacrera, par exemple, 800 000 euros supplémentaires pour l’achat de masques, de matériels médicaux et d’entretien afin d’assurer la protection de nos concitoyens.
  • En parallèle, elle poursuivra son aide aux entreprises et artisans de notre commune avec le maintien de la réduction des redevances d’occupation du domaine public et les indemnisations de certaines prestations suite à la suspension des manifestations publiques
  • Nanterre continuera d’accompagner les ménages les plus démunis avec le soutien des services du CCAS et l’exonération exceptionnelle des prestations pour les familles aux plus bas quotients.
  • Enfin, la majorité dédiera, comme en 2020, une enveloppe de plus de 2 millions d’euros au secteur associatif, particulièrement mobilisé pour maintenir le lien social dans notre commune.

 

  • Afficher une résilience collective en se projetant – déjà – dans le long-terme

En 2021 la Ville réalisera 54 millions d’euros de dépenses d’investissement (46 millions pour 2020) dans les secteurs suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.