Conseil municipal du 9 février Intervention de Didier Debord

 Conseil municipal du 9 février Intervention de Didier Debord

 

Nous voterons bien évidement ce vœu et remercions notre collègue Nadège Magnon de mettre un coup de projecteur sur cette situation inacceptable

La situation décrite dans ce vœu est très préoccupante, la préfecture des hauts de seine, n’est loin s’en faut, un cas unique. Des problèmes similaires sont dénoncés sur tout le territoire.

 

Chacun d’entre nous a gardé en mémoire les longues files interminables devant la préfecture composées d’hommes et de femmes de tout âges prenant leur mal en patience durant des heures  dans le froid ,sous la pluie où sous une chaleur accablante .

C’est donc avec soulagement que nous avions  accueillis les mesures de dématérialisation mises en œuvre en 2018.

Elle devait mettre fin à cette situation totalement ubuesque. Pourtant 3 ans plus tard  rien à changer, de physiques les files d’attentes sont devenues virtuelles moins visibles certes mais il est toujours aussi problématique d’obtenir un rendez vous

Cette situation de saturation a empiré ces derniers mois suite aux fermetures des services préfectoraux durant les périodes de confinement.

Pourtant l’Etat  ne semble pas prendre la mesure de la situation. Sommé par le défenseur des droits et par la justice  de mettre fin à ce parcours de combattant, Il cherche à minimiser la situation.

Sans état d’âme, l’Etat assume  de laisser des milliers de personnes dans des situations de rupture de droit, de précarité  et de grande détresse. Il est inacceptable de laisser cette situation s’installer en toute impunité

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.