Conseil municipal du 27 juin – Intervention de Vincent Soulage

 Conseil municipal du 27 juin – Intervention de Vincent Soulage

AVERTISSEMENT : Seul le prononcé fait foi 

Promouvoir l’éducation et plus particulièrement l’accès au savoir pour toutes et tous, suppose une politique volontariste, innovante et dynamique.

S’agissant de notre ville, je ne pense pas me montrer lorsqu’il s’agit de l’ériger en exemple. Depuis plusieurs années déjà, la Ville poursuit son travail de modernisation de son réseau afin de le rendre plus intuitif, plus fonctionnel mais également plus utile aux Nanterriennes et Nanterriens. A ce titre la notion de service public de proximité ne nous a jamais parue aussi évidente et concrète à nos yeux. Un service public de qualité qui doit répondre aux nouvelles habitudes et pratiques de nos concitoyennes et concitoyens, tout en garantissant à toutes et tous, un égal accès aux œuvres littéraires comme audiovisuelles.

Le plan de modernisation qui vous est proposé et sur lequel nous sommes invités à nous prononcer ce soir, répond à cette ambition à travers le déploiement prochain d’automates de prêts-retours mais également la nécessaire voire indispensable mise à niveau de notre parc informatique. Perfectionner l’expérience utilisateur, réinventer les espaces d’accueil au profit des usagers, élargir autant que possible l’amplitude horaire de nos cinq médiathèques… autant de chantiers sur lequel nous travaillons au service des Nanterriennes et des Nanterriens.

Malgré un contexte budgétaire toujours plus contraint, la municipalité, fidèle à nos engagements, au contrat que nous avons passé avec les habitants, il y a plus de deux ans désormais et plus globalement aux valeurs que nous portons, notamment celle de l’émancipation par le savoir, réaffirme, à travers cet investissement, sa priorité en faveur de l’accès pour toutes et tous à la culture, et ce de façon qualitative. C’est dans cet esprit que la Ville entend poursuivre son engagement dans les années à venir avec le projet, si cher à ma collègue Lucie Champenois, d’une sixième médiathèque au Parc Sud à l’horizon 2028.

C’est donc avec enthousiasme et en toute logique que je vous invite, chers collègues, à vous prononcer en faveur de ce projet majeur, en autorisant le Maire à signer les différentes conventions de financement. J’en profite pour saluer le travail des services bien sûr mais également l’ensemble des médiathèques présentes sur notre territoire et dont l’offre – gratuite, je tiens à le rappeler – contribue à la promotion de l’accès à la culture pour toutes et tous, un principe qui, pour des raisons professionnelles et personnelles évidentes, me tient à cœur.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.