Trois questions à…

 Trois questions à…

Thérèse NGIMBOUS-BATJOM, Adjointe au Maire en charge de la vie associative et du contrat de Ville – Conseillère métropolitaine (MGP) 

Adjointe au Maire en charge de la vie associative et du contrat de ville, Thérèse est également conseillère à la Métropole du Grand Paris (MGP). En tant qu’élue métropolitaine, elle a approuvé la mise en place de la Zone à Faibles Émissions (ZFE) votée dans le cadre du Plan Climat adopté en 2018. Alors que la phase 2 de la ZFE s’apprête à entrer en vigueur, elle revient sur les nouvelles mesures qui toucheront directement les Nanterriennes et les Nanterriens dans leur vie quotidienne en terme de déplacement et de qualité de l’air.

La ZFE entre dans une seconde phase, le 1er juin prochain. Peux-tu d’abord nous rappeler en quoi elle consiste et quels sont ses objectifs ?

En 2019, Airparif – l’organisme qui mesure et surveille la qualité de l’air dans notre région – évaluait à 400 000, le nombre d’habitants de la Métropole respirant un air très pollué. Une donnée inquiétante d’autant que selon Santé Publique France, ce sont près de 6 600 décès liés à la pollution, qui pourraient être évités.

Face à l’urgence, la MGP – dont Nanterre fait partie – devait répondre avec des mesures concrètes. Adoptée en 2018, la ZFE est un espace territorial qui vise à protéger les populations vivant dans des zones denses très polluées avec les objectifs suivants :

  • Accélérer l’élimination progressive des véhicules anciens en les remplaçant par des véhicules propres, non-consommateurs d’énergie fossile
  • Promouvoir les nouvelles mobilités et les mobilités propres (marche, vélo…)
  • Améliorer la qualité de vie et l’attractivité de la Métropole en s’attaquant aux nuisances sonores et aux sources de polluants
  • Contribuer au développement des transports en commun et des mobilités alternatives (avec le plan Vélo métropolitain, Velib’Métropole ou encore le déploiement de 5000 bornes de recharges Métropolis d’ici 2022)

Cette mise en œuvre s’est traduite par l’instauration de la vignette CRIT’Air qui permet de distinguer les véhicules en fonction de leur émission de CO2. Concrètement, les voitures les plus polluantes et non-classées ne peuvent circuler durant certaines périodes sur la ZFE.

A terme, la ZFE permettra à l’ensemble des habitants de la Métropole dont les Nanterriennes et les Nanterriens, de vivre et de circuler dans un environnement plus sain avec un parc automobile qui aura été totalement renouvelé à l’horizon 2030.

Concrètement, qu’est-ce qui va changer pour les Nanterriennes et les Nanterriens, le 1er juin ?

A compter de cette date, il ne sera plus possible pour les véhicules les plus polluants, classés 4, 5 et non-classés, de circuler à l’intérieur de l’A86, y compris sur le Boulevard Périphérique, dans le Bois de Vincennes et celui de Boulogne, à des plages horaires définies. Parallèlement, la vidéo-verbalisation sera mise en œuvre afin de sanctionner celles et ceux qui ne respecteraient pas ces nouvelles restrictions.

Il n’est pas toujours aisé pour certains ménages de rouler dans un véhicule propre, faute de moyens notamment. Existe-t-il des aides pour les encourager à abandonner leur voiture ancienne et si oui lesquelles ?

Pour faciliter la transition vers les nouvelles mobilités et la mobilité propre, la MGP propose plusieurs aides notamment le bonus écologique et la prime à la conversion. Des aides cumulables pouvant aller jusqu’à 19 000 euros pour l’achat d’un véhicule neuf, 12 000 pour un véhicule d’occasion sans oublier la surprime ZFE de 1 000 euros. Nouveauté cette année : la mise en œuvre d’un microcrédit proposé et garanti par l’Etat donnant accès à un prêt allant jusqu’à 5 000 euros sur cinq ans, également cumulable avec les aides citées précédemment. En tout, c’est jusqu’à 25 000 euros que les habitants de la Métropole (dont ceux de Nanterre) peuvent bénéficier pour l’achat d’un véhicule propre, ce qui permet de les soutenir et de les accompagner dans la transition énergétique.

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *