#Regionales “1 jour, 1 proposition” Logement, habitat, Politique de la Ville : mettre fin aux fractures territoriales !

 #Regionales “1 jour, 1 proposition” Logement, habitat, Politique de la Ville : mettre fin aux fractures territoriales !

LOGEMENT/HABITAT/POLITIQUE DE LA VILLE : L’INDIFFÉRENCE ASSUMÉE DE LA DROITE ! 

Plus de 2 millions de nos compatriotes sont en attente d’un logement social dont 750 000 rien que dans notre région. Le constat est sans appel, il est même alarmant dans le contexte de la crise sanitaire. Face à l’urgence, la droite de Pécresse a joué la carte de l’indifférence assumée, consacrant les inégalités entre Franciliens. Sa gestion désastreuse de la Politique de la Ville n’a fait que renforcer les fractures territoriales, provoquant une Ile-de-France à plusieurs vitesses !

  • Ce qu’a fait la droite régionale :

Fin, dès 2016, du financement de logements sociaux dans les communes en présentant plus de 30%

Aucune mesure incitative ou coercitive prise à l’encontre des communes ne respectant pas les critères de la loi SRU (dont certaines continuent pourtant à percevoir les largesses de la Région, sans aucune contrepartie)

Division par deux de la part consacrée au logement dans le budget régional depuis 2016 (-47,7M€)

Aucune mesure de soutien à la construction de logements au sein de la Métropole du Grand Paris, malgré la très forte tension actuelle.

Division par trois des crédits allouées aux associations de terrain dans le cadre de la Politique de la Ville

  • Ce que propose et fera la future majorité conduite par Audrey Pulvar :

Doublement du budget consacré à la création de logements sociaux pour les classes populaires et moyennes

Mesures coercitives à l’encontre des communes qui ne participent pas à l’effort de mixité sociale sur leur territoire.

Généralisation de l’encadrement des loyers et renforcement du contrôle des locations saisonnières

Accélération de la rénovation énergétique des logements sociaux mal isolés et création d’un guichet unique pour aider les propriétaires

Lancement d’un plan exceptionnel pour éradiquer l’habitat insalubre et traiter les copropriétés dégradées

5 millions d’euros par an pour soutenir le tissu associatif local

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *